Avril 2020, la toile se rue sur l’info : la taille du mégalodon enfin révélée. En juin 2021, une nouvelle fois, on remet en question l'imposante taille de ce requins. Selon la revue Palaeontologia Electronica : les estimations variaient entre douze et quarante cinq mètres de long. Le mégalodon fait partie des plus gros prédateurs connus sur la planète, il alimente les scénarios et les fantasmes. Pour notre plus grand plaisir, il est au cœur de l’intrigue d’une bande dessinée ?

Si tu ne connais pas la série Carthago on te l'a conseille vivement. Déjà parce que c’est super, ensuite parce que BLYND en a fait une série audio. Carthago est éditée par les Humanoïdes Associés depuis 2007. Elle est écrite par Christophe Bec, les deux premiers tomes sont dessinés par Éric Henninot, les tomes 3 à 5 par Milan Jovanović, et par Ennio Bufi depuis le sixième tome.

L’histoire de Carthago est la suivante : lors d'un forage dans une caverne sous-marine, des scaphandriers sont attaqués par un megalodon. Ancêtre préhistorique du requin, il est le plus féroce prédateur des mers que n'ait jamais connu notre planète. Employée par le richissime collectionneur Feiersinger, l'océanographe Kim Melville découvre que des spécimens ont survécu dans des grottes sous-marines alors qu'ils sont censés avoir disparu depuis 5 millions d'années ! Une découverte qui pourrait remettre en question l'équilibre écologique de la planète et la survie même de l’humanité.

Le requin géant au cœur de fictions

 

 

Notre ami le mégalodon est une source d’inspiration pour les scénaristes, devenant même la star de certains récits fictionnels. On peut le citer dans le film En eaux troubles sorti en 2018, adapté du roman de Steve Alten intitulé Meg : A Novel of Deep Terror. On le retrouve aussi dans plusieurs jeux vidéo : The Ocean Hunter par exemple, plus récemment dans Maneater. Souvent dans ces fictions, l’espèce a survécu. Une idée qui nous excite autant qu’elle nous fait peur. Carthago joue aussi cette carte : et si les mégalodons étaient encore en vie ? Cette théorie tient en une anecdote assez surprenante. En 2014, Discovery Channel sort deux faux documentaires sur les mégalodons dans le cadre de son édition spéciale « Shark Week ». Et là, c’est le drame. Sans précision, le public croit à de vrais documentaires. Ce qui a bien sûr fait perdurer le mythe selon lequel l’espèce n’avait pas réellement disparu. Pas de panique, cette hypothèse folle n’est pas discutable : le mégalodon a bien disparu il y a plusieurs millions d’années. Donc rassurez-vous, maintenant il fait partie des espèces éteintes, pas de problème pour barboter en eaux profondes.

Pourquoi une telle fascination pour ce requin qu’il en devient une source d’inspiration inépuisable ?

 

 

Le mégalodon était un requin puissance 10, pour la faire simple. Autrement dit, un énorme, mais vraiment énorme requin. Il était considéré comme l’un des plus gros prédateurs jamais connus. À l’époque du Miocène jusqu’au Pliocène, il y a donc des millions d’années (on te laisse te renseigner sur Wikipédia ou autre site web très scientifique), il nageait pépère dans les océans de notre planète. Si on veut faire la carte d’identité de notre requin préféré : il pouvait mesurer jusqu’à 16 mètres. Sa tête, à elle seule, faisait environ 4,65 mètres de long, sa nageoire dorsale environ 1,62 mètres de haut et sa queue environ 3,85 mètres. Impressionnant non ? Si on veut comprendre pourquoi il fait partie du top niveau prédateur, il faut savoir qu’il pouvait infliger une force de morsure de dix tonnes. Ce qui fait de lui le prédateur marin en tête d’affiche tant pour les scientifiques et pour les scénaristes de science-fiction. Parce que les monstres c’est bien, quand ils ont existé c’est mieux.

 

(Informations recensées dans l'étude publiée par la revue Scientific Reports menée par les scientifiques des universités de Swansea et de Bristol au Royaume-Uni dont Jack Cooper doctorant spécialisé en paléobiologie)

La B.D. Audio Carthago

La B.D. Audio Carthago

Si tu veux continuer de croire au mégalodon, il est temps d'écouter Carthago. Cette production est riche en immersion sonore, une ambiance qui peut dérouter et surprendre. Cette saga audio fantastique vous fera voyager dans les abysses sous-marines. Tendez l’oreille, et plongez dans l’histoire.

 

 

⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️
"Vraiment prenant ! Ça fonctionne parfaitement merci pour cette qualité de réalisation !"