En cette fin d’année, BLYND propose à toutes et à tous sa série audio Long John Silver à l’écoute. Si chacun connaît L’Île au trésor, qui sait réellement ce qu’il est advenu du pirate Long John Silver ? Une histoire de piraterie, de courage et de liberté dans laquelle nous suivons Long John, interprété par le célèbre Richard Darbois, grand nom du doublage français (VF d’Harrison Ford, Richard Gere, Buzz l’Éclair, le Génie d’Aladdin...) et Lady Vivian Hastings dans un périple haut en couleurs pour rejoindre la cité de Guyanacapac. Quatre tomes sont à découvrir pour s’infiltrer dans l’histoire de l’équipage du Neptune.

QUATRE TOMES / 200 MINUTES D’ÉCOUTE

 

 

BLYND a pour vocation de mettre à disposition une nouvelle manière de profiter du 9e art : pour celles et ceux qui sont fans de beaux scénarios, pour les amoureux de la BD, pour les adeptes de séries audio, pour celles et ceux qui souhaitent s’évader, pour les publics empêchés de lire, et tous les autres. Pendant une semaine (du 20 au 27 décembre) découvrez la bande dessinée audio Long John Silver sur l’application BLYND de manière totalement gratuite. Une expérience à vivre au coin du feu, à écouter en famille ou au fond de son lit.

 

Il y a deux mois, BLYND sortait son application de fiction sonores adaptées de scénarios de bandes dessinées sur Apple et Android. L’ambition : offrir un nouveau mode de divertissement innovant, loin des écrans. Mais et surtout, offrir des histoires à vivre rien qu’avec le son. Pour cela une place d’honneur est apportée aux dialogues joués par les plus grandes françaises, au design sonore pour s’immerger au plus près de l’univers, à la musique pour se laisser guider tout au long de l’histoire. Tout ce que vous ne pouvez pas voir sur les planches, vous pouvez désormais vous l’imaginer. Grâce à une mise en onde précise et minutieuse, découvrez une nouvelle expérience : comme si vous profitiez d’un film dans lequel c’est vous qui créeriez l’univers esthétique et visuel. En effet nous croyons en une chose : ce que le son suggère, l’imagination le fait naître.

Grâce au son, l’imaginaire se met à germer. C’est une espèce de synthèse qui stimule l’imaginaire. C’est de l’attente, des dialogues, des silences, des musiques d’atmosphère, des bruitages. L’esprit reconstitue tout ça. C’est une machine extraordinaire. L’audio a une puissance évocatrice de par la gestion du rythme et de par la gestion musicale, on a quelque chose qui, en terme narratif, est très puissant.

 

Mathieu Lauffray, dessinateur de Long John Silver

Blacksad arrive en audio !
Être tenu(e) informé(e)