Étant lyonnaise d’adoption, c’est gratifiant d’être parmi vous, ça me fait le même effet que quand j’ai eu ma carte TCL : je me sens acceptée et adoptée par de vrais lyonnais. On m’a donc demandé de venir parler du travail de HUB. J’ai donc choisi de vous chroniquer ma B.D. coup de cœur. J’aurais pu vous parler d’Aslak que j’ai dévoré d’une traite un hiver et qui m’a réconciliée avec la fantasy viking et des grandes quêtes initiatiques. J’aurais aussi pu vous parler d’Okko qui m’a fait découvrir le Japon médiéval fantastique. Et pourtant j’ai choisi de vous parler du Serpent et la Lance qui a réussi à combler à la fois la jeune fille en moi qui rêvait d’être archéologue de l’Égypte et des aztèques, c’était déjà très précis à l’époque, et l’adulte accro aux polars nordiques bien sombres.

 

Le Serpent et la Lance c’est donc un récit mené d’une main de maître que HUB a construit dans un univers richement documenté dans lequel vont graviter des personnages aux caractères brillamment ciselés. Dans le Royaume Unique, la puissance aztèque semble à son paroxysme, l’impressionnante cité de Tenochtitlan connaît d’importants travaux afin de faire du grand temple l’un des plus incroyables joyaux de l’ère. Mais en marge de cette magnificence, de biens sombres événements semblent se dérouler. En effet aux quatre coins du monde unique, par-delà les murs de la cité, de jeunes filles momifiées vont être retrouvées. Toutes positionnées le regard tourné vers la grande cité du lac Texcoco. Elles semblent être annonciatrices d’un très mauvais présage. Mises au courant, les plus hautes autorités décident d’intervenir sans tarder afin que l’affaire ne puisse faire de l’ombre à la grandeur déployée et que, ni le peuple, ni l’empereur ne soit mis au courant.

« Mais en marge de cette magnificence, de biens sombres événements semblent se dérouler. »

 

Pour élucider ce mystère un homme est appelé. Il s’agit de Serpent, un mystérieux officier de justice mandaté par le grand seigneur lui-même. Cette mission, qui sera la sienne, devra rester secrète et personne par-delà les murs du lieu de parole ne devra en être informé. Mais la situation inquiète un autre homme. Cet homme c’est Cosalt qui va, en secret, confier à son vieil ami Œil Lance la responsabilité de cette enquête.

 

Le Serpent et la Lance donc, vont être sans le savoir amenés à se retrouver et mêlés à ces étranges événements. Loin d’être des étrangers l’un pour l’autre, leur rivalité ne date en effet pas d’hier. Sans qu’aucun des deux ne se doutent des projets de l’autre l’enquête va ainsi se dérouler au cœur d’un empire aztèque zébré d’incroyables croyances occultes.

 

Je n’irais pas par quatre chemins. Si ce n’est pas encore fait, permettez-moi, chers auditeurs de vous imposer la lecture de ce premier tome dont le rythme haletant n’égale que l’incroyable richesse des planches de HUB. Je me sens d’humeur dithyrambique et cette chronique touche à sa fin alors je vais essayer de faire court. Le Serpent et la Lance est un excellent polar doublé d’une très bonne B.D. historique saupoudré d’un peu de mysticisme et de nombreuses très bonnes recherches documentées.

Écoutez notre podcast avec HUB

Écoutez notre podcast avec HUB

Vous pouvez retrouver l'intégrale de cette rencontre en podcast aux côtés de Flore Piacentino, coordinatrice général du Lyon BD Festival, de Benjamin Laurent, fondateur du Studio Parolox, d'un(e) libraire de Lyon et d'un auteur de bande dessinée. Des Gones en Strip est un podcast en trois parties : la chronique du “portrait traboule” lance tout d’abord l’enquête sur la vie quotidienne de l’artiste, en lien avec son attachement à la ville... Elle nous conduit jusqu’à la découverte d’un extrait audio de sa bande dessinée, dans une version “lecture BLYND” portée par des comédien·ne·s et une ambiance sonore 3D. Pour en savoir plus sur l’œuvre écoutée, l’émission passe enfin la parole à un·e libraire lyonnais·e et à sa chronique “actu praline”, permettant d’échanger avec l’auteur·trice sur son travail de création.

Lancement des précommandes de la série audio Blacksad !
Précommander Blacksad