Pour BLYND, Boris Rehlinger joue Reyes de la bande dessinée Brooklyn 62nd. Si tu veux en savoir sur ce polar, voici un petit résumé : Les rues de New York ne sont pas sûres : flics corrompus, tueurs sans scrupule, innocents en quête de justice... Brooklyn 62nd, ou le quotidien de Kotchenko et Reyes, deux flics du 62e commissariat de New York aux méthodes peu orthodoxes. Une plongée dans les bas-fonds de la ville, au cœur d’une ronde violente et impitoyable, où le seul moyen de mettre fin à l’enfer est de se mettre en danger.

 

Bonjour Boris, est-ce que tu peux te présenter pour ceux et celles qui ne te connaissent pas ?

 

Je suis Boris Rehlinger, je suis comédien. J’ai fait du théâtre, parce qu’il faut être comédien pour faire ce métier. Si on vous demande d’être amoureux, d’être triste, d’être en colère, ce n’est pas une question de voix, c’est une question de sentiments. La voix après, c’est comme une partition. Ça se travaille. Le théâtre m’a amené le doublage. J’ai fait quelques voix de publicités, de documentaires, de voix de dessins animés. Aujourd’hui j’ai la chance de participer à ce formidable projet qui est d’habiller, de créer un univers sonore de bande dessinée. Quelle bonne idée !

Dans quels rôles on a déjà pu t’entendre ?

 

Le premier grand acteur que j’ai eu la chance de doubler c’est Colin Farrell dans Tigerland. J’ai aussi eu la chance d’être la voix française de Ben Affleck et Joaquin Phoenix, notamment dans le Joker. J'éclaircis un point : dans la version française j’ai fait tous les rires. Je double aussi Le Chat Potté dans Shrek, Sammy dans Scoubidou. Mon métier c’est un vrai bonheur, chaque matin je me lève et me dis « je vais jouer ! »

Ce métier je peux le faire uniquement parce qu’il y a des gens extraordinaires derrière. J’ai une fascination pour les techniciens, la personne qui écrit le texte, qui le met sur la bande rythmo pour ce que ce soit synchro. C’est vraiment un travail d’équipe. Nous, on arrive derrière, après tout ce travail. Si le texte n’est pas bon, si l’ingénieur du son est mauvais, si le mixeur n’est pas là… Nous, on fait de la merde ! C’est vraiment un travail collectif. Si jamais il y a un maillon dans le chaîne qui manque, ça ne fonctionne pas.

Est-ce que tu lis des bandes dessinées ?

 

Oui, et j’adore ça. Je suis même un peu compulsif, ma femme me dit qu’il faut que j’arrête, que les étagères sont trop petites. J’ai des bandes dessinées partout. Comme tout le monde j’ai commencé avec Tintin et Jo, Zette et Jocko, une B.D de Calvo qui s’appelle La bête est morte ! Évidemment les Astérix sont restés parce qu’il y a tellement de doubles lectures. Je suis un dingue de bandes dessinées, vraiment. Je suis très fan de Glénat et de Soleil. J’ai une petite tendresse pour Trolls de Troy quand même. Je trouve que les trolls, Hébus, tout ça… Bref j’adore ça.

Quel personnage tu joues pour BLYND ?

Quel personnage tu joues pour BLYND ?

J’ai eu la chance -parce que c’est vraiment une chance, parce que vous êtes une belle équipe- de jouer un flic un peu dans l’univers The Shield : Reyes dans Brooklyn 62nd, un flic pourri. Et… vous ne saurez pas ce qui lui arrive. Il va falloir aller écouter ! 

Blacksad arrive en audio !
Être tenu(e) informé(e)