Alexis Victor, voix française régulière de Bradley Cooper et Jude Law (et bientôt héros de notre série audio Streamliner), reconnaît sa voix sur TiktTok. L’origine ? « Si vous voulez être roi, vous devez me tuer. Qui veut être roi ? » sa réplique dans l’une des scènes les plus connues de la série américaine Vikings est devenue virale sur la plateforme. Le réseau est devenu un outil pour les comédien(ne)s d’échanger avec les fans de l’univers du doublage qui se questionnent. Aux États-Unis certain(e)s comédien(ne)s en profitent pour éclaircir la profession et montrer les coulisses. Dans le lot on peut citer Daniel Ross, la voix américaine de Donald Duck.   


En France, Grégory Laisné, spécialisé dans le doublage d’animés japonais s’est mis sur la plateforme. Le but : profiter de la viralité pour expliquer son métier et connaître l’avis de son public. Il confie au journal le Monde :

 

« Les réseaux sociaux sont parfois la seule façon pour nous de comprendre à quel point notre travail peut avoir un impact sur les gens. On peut parfois avoir l’impression que ça n’intéresse pas grand monde alors qu’en réalité, il y a une immense communauté de fans qui sont très curieux de notre métier. »

 

Pour lui c’est aussi une manière de se rapprocher des jeunes, de leur donner envie de regarder des versions françaises, et de mettre des visages sur des voix. Pour lui la plateforme est idéale et est certainement la meilleure pour parler de doublage puisqu’elle est déjà largement utilisée pour le détournement de scènes cultes, entre autres.
 

« Ma voix est mon produit, c’est mon entreprise. Vous ne pouvez pas simplement l’utiliser. »

De l’autre côté, la comédienne Bev Standing attaque en justice ce même réseau social.

En mai 2021, elle a découvert que sa voix était utilisée sur des vidéos devenues virales sur TikTok. Comment ? L’éditeur de l’application aurait utilisé son timbre de voix sans son consentement en récupérant des phrases qu’elle avait enregistré plus tôt pour l’institut chinois d’acoustique. Bev Standing explique ne pas avoir donné son accord pour que ces fichiers soient exploités. Tik Tok n'a pas confirmé utiliser la voix de la comédienne, mais à avouer à demi-mot que la voix de la synthèse vocale y ressemblait. Deux semaines après la plainte de Bev Standing, cette voix a d'ailleurs été modifiée.

Autre problème majoritaire selon elle : parmi les vidéos dans laquelle on l’entend, certaines contiennent des injures, du langage grossier et offensant.

Tango est disponible !
Pour télécharger l'appli BLYND