BLYND et le Centre de Transcription En Braille (CTEB) s’associent pour faire découvrir aux personnes empêchées de lire la bande dessinée audio. Cette collaboration a pour vocation de faire découvrir les plus beaux scénarios du 9e art à travers une expérience immersive s’appuyant uniquement sur le son.

 

Le CTEB est une association loi 1901 à but non lucratif, reconnue d’intérêt général par l’État. Elle a vu le jour sous l’impulsion de Monique Truquet. Dans les années 1960, l’ingénieure en informatique invente un logiciel qui permet de transcrire le braille. Les commandes s’enchaînant, elle décide de créer le CTEB en 1989.

« Se réunir autour de supports communs »

 

 

Quelle est la mission du CTEB ?

Le CTEB développe l’accès à la culture et à l’information pour les déficients visuels grâce à l’édition et la production de nombreux supports adaptés en braille, pour que toutes les personnes mal ou non voyantes puissent avoir un accès égal à la culture et puissent être autonomes sur les différents aspects de leur vie tant professionnelle que personnelle : transcription en braille d’œuvres littéraires, de relevés bancaires, de magazines publics, de documents officiels, d’entreprises privées et publiques (musées, théâtres, festivals, parcs, cartes de restaurants…). Mais également grâce à la réalisation d’œuvres illustrées en relief pour que les enfants aveugles puissent cultiver leur imagination, vivre leurs héros en autonomie, et se réunir avec l’adulte voyant autour de supports communs.

 

 

À savoir

Environ 1,7 millions de personnes sont atteintes de troubles de la vision en France. En 2019, seuls 3% des 107 000 nouveaux livres publiés en France étaient accessibles aux personnes déficientes visuelles. Le CTEB s’efforce donc de proposer un large panel d’œuvres littéraires en braille afin d’augmenter ce chiffre. Un autre objectif est de moderniser la fabrication pour la rendre accessible au plus grand nombre car un livre en braille coûte cher à produire. Grâce aux dons, le CTEB a ainsi réussi à proposer une liste de trente livres jeunesse et adulte, en braille, disponibles aux prix librairies.

Un exemple concret

Un exemple concret

« Harry Potter et l’enfant maudit » : 1 livre de 350 pages dans le commerce, qui coute 10€.

En braille il devient 5 volumes de 673 pages au total, qui coûte 750€ à produire, ramené à un prix de vente de 111€ pour les professionnels et encore réduit à 55€ pour les particuliers grâce à notre modèle économique, aux subventions de l’État et …. Aux dons recueillis par le CTEB !

Pourquoi mettre en place cette collaboration ?

 

Nous avons en commun de rendre accessibles des livres à un public qui n’y aurait pas accès ou difficilement. En réponse à cette exclusion du public avec un handicap visuel, nos deux structures proposent chacun une expertise et une réponse sensuelle adaptée : BLYND par l’audio immersif et le sens auditif et le CTEB par la lecture tactile et le braille. C’est une collaboration avec l’élan de la culture pour tous et toutes, avec une chance donnée aux utilisateurs du CTEB d’enfin découvrir l’univers de la bande dessinée et la possibilité faite aux auditeurs et auditrices de BLYND de prendre conscience du manque de lecture adaptée en France.

Blacksad arrive en audio !
Être tenu(e) informé(e)